Archive for novembre 2006

h1

Demain, les marques échapperont aux entreprises

30 novembre 2006


Ce n’est pas moi qui le dit mais Hervé Brossard, en tant que président de l’AACC, à l’occasion de la semaine de la publicité dans une interview aux Echos.Voilà un constat qui, s’il est évident au vu de la montée en puissance du User Generated Content, ne va pas manquer de faire trembler bon nombre d’entreprises qui se débattent depuis des années pour faire rentrer la valeur commerciale de leur(s) marque(s) dans leur bilan financier, études diverses à l’appui.

Cela va aussi remettre en cause la relation qu’un annonceur peut entretenir avec son agence qui ne sera plus seule participante de la notoriété et de l’image de la marque. Et qui va porter la responsabilité qu’on ne manquera pas de chercher dans le climat anxiogène actuel ? L’annonceur par des actions inadéquates ? L’agence par une communication inadaptée ? La blogosphère par des critiques non-justifiées ?

Là aussi, un deuzéro se profilerait-il ? Le web n’est certainement pas le seul secteur qui va connaître une (r)évolution de palais…

h1

Seigneur Bill…

29 novembre 2006

Une petite aventure perso qui vous est peut-être arrivée à vous aussi…Comme chaque mois (voir plus) mon cher Windows me prévient d’une mise à jour par la sempiternelle icône jaune en bas de l’écran

Habitué à valider les innombrables patches de sécurité en provenance de Redmond, je laisse la machine télécharger automatiquement. Sauf que pour une fois elle me demande la validation des programmes à installer

Et là, gentille surprise, elle s’apprête à me balancer Internet Explorer 7 sans prévenir

Voilà comment IE essaye de maintenir ses parts de marché (légèrement) mises à mal par des solutions concurrentes

Et vous allez me dire : bien fait passe à Firefox !

h1

Publicité et deuzéro

28 novembre 2006

Un article intéressant dans le Figaro à propos de l’ouverture de la semaine de la Publicité, sur la relation entre publicité et 2.0. Intéressant car on s’aperçoit manifestement qu’en dehors de quelques pointures, ce milieu n’a encore qu’une idée très floue des potentialités de ce nouveau web (moi aussi d’ailleurs, d’où ma curiosité) et se retrouve en panique totale dès qu’il s’agit d’intégrer ça dans un plan de communication. A la demande ou non du client, les effets de mode existent…Bien sur, il est facile de proposer un blog de marque (avec plus ou moins de bonheur cf. Vichy ou Wal-mart dernièrement), mais combien d’entreprise sont prêtes à gérer les commentaires parfois féroce de consommateurs mécontents (voire de mécontents tout court !). Certes, on peut modérer, voire fermer les commentaires, mais on n’est alors plus dans le blog mais sur un site de marque classique, donc retour au 1.0…

Au delà de ça, la logique du contenu généré par l’utilisateur se trouve en opposition totale avec la publicité qui a elle tendance à « imposer » son contenu à l’utilisateur… Il va sûrement falloir reconsidérer certains aspects de manière assez drastique dans les agences car ce web interactif peut permettre aussi de s’orienter vers un vrai marketing one-to-one/one-to-few générateur de valeur $$$$$… Un premier exemple (basique) pouvant se trouver chez M&Ms qui proposera bientôt la possibilité via internet de personnaliser le message inscrit sur ses pastilles et de les recevoir chez soi… Mais pourquoi ne pas imaginer un constructeur auto ou un fabricant de meubles qui permettrait de configurer son achat à sa mesure en déplaçant quelques blocs avec la souris… voire de suivre la construction en temps réel via un fil RSS (où équivalent) connecté au serveur qui gère l’industrialisation…

h1

Musiques en ligne

27 novembre 2006


Deux articles intéressants ces jours-ci sur Ratiatum (ici et ) sur la musique en ligne qui commencerait déjà à atteindre certaines limites et les manoeuvres des majors pour essayer de continuer le plus longtemps possible à faire du cash avec des vieilleries…Personnellement, je suis de la vieille école, le support a encore beaucoup d’importance pour moi. Je n’ai basculé du vinyle au CD que lorsque les disques ont été enregistrés en fonction de ce support numérique et non plus convertis à partir des bandes pour microsillons. Un peu la situation que l’on va retrouver d’ici peu avec la vidéo haute définition. Quel intérêt de regarder un film des années 70 voire 90 enregistré en qualité standard sur un lecteur et un écran ultra HD ? Il y aura naturellement besoin de compenser la définition et ça ne sera pas forcément au bénéfice du rendu…

Bref, si l’engouement pour la musique numérique se comprend parfaitement (quand avez-vous acheté un album qui vous plaisait à plus de 50/60% ???), elle ne sera intéressante que lorsque la gestion des droits permettra de pouvoir l’écouter sans difficulté en même temps sur son lecteur MP3, son téléphone portable, son PC maison, son portable boulot, son GPS, son auto-radio, son baladeur vidéo, tout en pouvant le graver sur un support d’archivage (je ne vais pas racheter ma discothèque à chaque changement de matériel !!!). Et tout ça avec une qualité aussi bonne si ce n’est meilleure que le CD actuel… Bon ce n’est pas demain que je basculerai je pense…

Alors Messieurs les grands pontes des majors, cessez de voir le MP3 comme une menace mais plutôt comme une opportunité de revenus supplémentaires !

h1

Hommage

24 novembre 2006


Un humble hommage au très grand Philippe Noiret.Outre que nous partageons le même prénom (c’est souvent bon signe…), il faisait partie de ces acteurs qui font presque partie de la famille tant on les voit et revoit, mais toujours sans lassitude tellement ils excellent.

J’ai d’ailleurs découvert à cette malheureuse occasion que sa taille était assez modeste alors que sa prestance à l’écran laissait imaginer une carrure beaucoup plus imposante…

Chapeau bas.

h1

Blogs et influence

24 novembre 2006


Dommage pour mediaedge:cia de s’être fait griller la priorité par IPSOS avec son étude sur l’influence des blogs…En tout cas, des résultats dans le même sens : 2/3 des internautes qui font confiance à leurs pairs et près de la moitié qui ont renoncé à un achat sur un avis négatif. Plus intéressant pour les marketeurs par contre, 50% se sont fait refourger un produit auquel ils n’avaient pas pensé… La dotation des blogueurs en a donc encore pour un bon moment…

 Via Newsletter Stratégies

h1

Encore une étude…

23 novembre 2006

Dans la série études, on sort un peu de la blogobulle mais Médiamétrie vient d’extraire des résultats typiquement féminins de ses études médias. Et on y apprend que la femme jeune et active est une geek suréquipée, peut-être la faute à ses foutus gosses qui passent leur temps à tchatter au lieu de faire leur devoirs ? On constate aussi qu’elle passe moins de temps en ligne que le commun des internautes féminines, virée de l’écran par les mouflets ? (M’man, laisse moi l’ordi, faut que je cause avec Kevin…). Du coup, elle se rabat sur son téléphone portable ou sur la télé (si le cadet n’a pas fait un hold-up sur la zapette j’imagine !).

Ou bien elle blogue quand les gosses sont couchés…

via JDnet