h1

Live Earth

9 juillet 2007

Vous êtes sûrement au courant de la série de concert Live Earth qui ont eu lieu ce week-end. Ces concerts, montés par l’organisateur du Live 8 et l’organisatino d’Al Gore, devaient sensibiliser le monde sur le réchauffement climatique, noble cause s’il en est. Et il n’est que temps que chacun fasse son petit effort perso pour minimiser sa consommation de carbone.

Mais, sans vouloir jouer les rabat-joie, on peut se demander quel va être « l’empreinte carbone » de cet événement ?

En effet, même si l’organisation déclare s’appliquer à utiliser les dernières technologies d’optimisation énergétique sur les différents sites, et de valider que les sponsors soient engagés dans une démarche de développement durable (Smart – voiture la moins polluante, Philips – leader sur les ampoules à fluorescence…), qu’en est-il de l’environnement ?

Tous les avions qui vont servir à transporter les artistes jusqu’aux sites, les voitures utilisées par les spectateurs pour venir, les camions pour transporter le matériel, l’électricité pour alimenter les sonos et les light shows (on parle de kilo-watts, soit la consommation d’un village…), les serveurs de streaming qui vont retransmettre le tout sur le web (on m’a donné récemment du coût énergétique d’un simple clic, j’étais effaré !), les télés et ordinateurs branchés sur l’événement…

On le voit, communiquer sur ce sujet n’est pas simple. Un contructeur informatique est tombé dans le piège récemment, convoquant avec force avions journalistes et porte-parole à l’ouverture d’un centre informatique « écolo »… alors que ce même constructeur possède dans son catalogue des équipements de visioconférence reconnus…

Reste que cette initiative est totalement louable et qui sait la prochaine version verra peut-être l’utilisation de l’électricité éolienne ou de biocarburant pour les véhicules…

Publicités

4 commentaires

  1. pffff….vu les critiques sur les avions… ils ont décidé de planter des arbres pour pallier à ce manquement. Ya toujours des détracteurs…mais l’idée d’Al Gore est bien..et ainsi le mariage débilos de la desperate housemachin et son basketteur rapeur râté…est passé à la trappe 🙂


  2. Même si l’organisation est « critiquable », c’est mieux que de ne rien faire du tout ? En tout cas je pense que cela reste une belle initiative !


  3. Je suis d’accord avec Manou, toutes les initiatives en ce sens sont louables. Des concerts avec des artistes « ramassés » à proximité des scènes de concerts n’auraient sans doute pas eu le même effet de toute façon…


  4. Entendons nous bien, et comme je le précise dans mon post, c’est une excellente initiative qui devrait faire enfin prendre conscience aux gens qu’il faut faire quelque chose, au moins chacun à son niveau puisque certains politiques (non non pas de noms vous les connaissez) ne semblent pas vouloir s’engager.
    Maintenant il reste qu’un tel événement a lui aussi un impact environnemental qu’il ne faut pas négliger et qui doit servir de leçon pour les prochaines éditions (il y en aura sûrement…)
    la comm sur l’environnement est de toute façon très complexe : certains vont se battre pour implanter des éoliennes, quand d’autres les combattront parce que ça défigure le paysage (ils préfèrent peut être le diabolo d’un réacteur nucléaire sur l’horizon ?)



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :