h1

Quel changement…

13 juillet 2007

Cela fait des semaines, voire des mois qu’on nous annonce haut et fort que Noos/Numéricâble va opérer un changement de marque drastique afin de faire oublier les déboires qu’ont connu de nombreux clients de Noos.

Et ben voilà c’est fait… c’est… (roulement de tambours, bande son : Ainsi parlait Zarathoustra sur une sono surpuissante…) : Numéricâble.

La vache, je n’en reviens pas ! Quelle audace ! Quelle créativité ! Quelle décision stratégique !

Je suis sûr que personne ne va faire le lien avec Noos ! On va pouvoir tout oublier ! Youpiiiii !!! (oui je sais il y a beaucoup de ! mais c’est pour exprimer mon immense joie devant cette prise de risque ultra-courageuse…)

Il faut dire que la marque Noos est maudite depuis le départ. On pouvait lire à l’époque du lancement un des hauts responsables déclarer que le contenu de cette nouvelle marque était encore flou… Quant aux offres, je pense qu’on devrait les étudier en cours de marketing dans la série : à ne pas imiter. En effet, lancer une offre au trafic limité quand la concurrence lançait de l’illimité total, c’était quand même un pari légèrement risqué… sachant que même une messagerie instantanée consome de la bande passante sans être utilisée, on imagine pour les jeux en ligne (excuse officielle  de l’époque : pour éviter l’hébergement de sites web sur les ordinateurs personnels… bien sûr tout le monde fait ça !).

J’imagine qu’il doit y avoir moult justifications officielles à ce nouveau choix de marque (la continuité ????) mais l’astuce n’aurait-elle pas été de laisser mourir Noos/Numéricâble de sa belle mort et de lancer une nouvelle marque (au lieu d’en changer) avec un concept/positionnement/offre différents ?

Ah ben vi mais ça coûte cher de lancer une marque entends-je dans le fond… Alors déjà on ne parle pas de marque globale mais juste franco-française, ça réduit les frais. Et à combien risque de se monter la perte sur la marque Numéricâble avec les clients qui vont continuer à s’enfuir ? Et puis, il existe des alternatives au matraquage pub pour peu qu’on veuille donner un peu de temps à la marque pour s’intaller en se construisant une image…

Maintenant, attendons de voir la campagne de communication, si c’est aussi créatif…

Publicités

5 commentaires

  1. arrrf
    bin j’crois bin que je n’aurai pas écrit mieux.
    c’est pas très couillu ce choix de nom. Ou alors si… Ou alors c’est un problème de fric. Celui de payer la boite qui trouve le nom qui va faire renaitre le phoenix, comme une maison bien solide.

    Alice Sapritch nue doit en être toute fiévreuse…


  2. Désolé, fallait que je te repasse la patate…


  3. Ils n’ont pas compris l’importance d’une identité… Numéricable reste associé à Noos, on n’oubliera pas. Cela fera illusion un temps. On se demandera s’il y a eu rachat et quand on comprendra que non, la fuite des clients continuera.


  4. Tout à fait d’accord… Ils n’ont pas compris l’importance d’une identité… Numéricable reste associé à Noos, on n’oubliera pas. Cela fera illusion un temps. On se demandera s’il y a eu rachat et quand on comprendra que non, la fuite des clients continuera.


  5. Oups doublon!! :oD



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :