h1

Radio Fog

18 septembre 2009

Vous avez du le remarquer, une grande partie de mes choix musicaux sont masculins. Non pas que ce soit le signe d’une misogynie rampante ou d’un machisme exacerbé, mais simplement que j’ai du mal à trouver mon bonheur entre les hurleuses qui me font cauchemarder et les murmureuses qui m’endorment.

Donc, quand je croise une artiste originale, et en général à fort tempérament (Olivia Ruiz, Beth Ditto/Gossip, Santigold, M.I.A, Kelis… pour n’en citer que quelques-unes), forcément je tends l’oreille.

C’est ainsi que je suis tombé (sans lui faire mal...) sur Amanda Blank. La jolie Amanda traîne ses guêtres dans la musique électronique depuis quelques temps à travers des collaborations avec les américains Spank Rock et N.A.SA. ou le français Yuksek*.

Sur cet album elle s’est entourée de la crème des producteurs actuels en electro-qui-te-fait-bouger-le-booty : XXXChange de Spank Rock mais surtout Switch et Diplo (dont je vous recommande les autres travaux par ailleurs) qui ont opéré dernièrement derrière Santigold et M.I.A.

Bon, c’est tellement frais** que peu d’images sont disponibles pour l’instant, mais vous pouvez toujours écouter son album sur Deezer ou Jiwa.

En attendant, son petit single au refrain qui vous reste dans la tête dès la première écoute…

* + ** @ PRLand : ah ça tu ne l’entends pas sur NRJ ! ^^

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :