h1

Radio Fog

26 février 2010

Je vais profiter de la sortie de « The Colossus« , le nouvel album de RJD2 pour parler un petit peu du sampling.

Pour les non-initiés, le sampling c’est échantillonner quelques mesures d’une chanson pour la réutiliser dans sa propre œuvre. C’est une technique particulièrement utilisé par le rap/hip hop depuis des décennies.

Alors forcément, on peut crier au vol, vu qu’il n’y a pas de « vraie » création artistique mais juste un recyclage de son déjà existants. Et c’est vrai que c’est ce qui arrive dans la majorité des cas. Quelques mesures en boucle, un flow de mauvaise qualité par-dessus et hop ça vend des wagons (enfin ça vendait…).

Pourtant, il existe de véritables orfèvres du sampling, peu nombreux certes, qui coupent et recoupent, modifient, trafiquent et empilent des sons en strates innombrables, sons puisés dans une discothèque pléthorique (je parle de plusieurs dizaines de milliers de disques là… qui vont de la mazurka coréenne au trash métal monégasque en passant par des perles funk totalement inconnues). Tout ça pour arriver au final à la création d’une véritable œuvre originale où les échantillons sont utilisés comme de véritables instruments.

Parmi ces orfèvres, je vous en recommanderai deux parmi bien d’autres : DJ Shadow et RJD2.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :