Archive for mai 2010

h1

Radio Fog

28 mai 2010

Diantre !! Déjà le 127ème épisode de Radio Fog !

Cette semaine une petite nouveauté, du pop-rock à l’anglaise, comme seuls nos amis Britons savent le faire…

The Moons, qui vient de sortir son premier album « Life On Earth », allient mélodies, son soigné, dynamique et bonne pêche. Ils ont même été adoubés par le Modfather en chef Paul Weller (ex-leader de the Jam, c’est dire s’il s’y connait en pop de qualité… mais bon je sais que ça ne parle à personne…).

Vous trouverez aussi certainement une certaine ressemblance du chanteur avec Liam Gallagher d’Oasis, mais sans le caractère de cochon…

Alors on va écouter sur Spotify

Et on regarde ci-dessous :

h1

Radio Fog

21 mai 2010

Ce vendredi, on va faire dans la douceur en remettant à l’honneur (enfin de mes quelques lecteurs…) un chanteur honteusement oublié de la grande soul music des années 60/70 : Joe Tex.

Né en 1933, décédé en 1982, Joseph Arrington arrive du Texas et après diverses expériences discographiques commence à connaitre le succès à la fin des années 60 jusqu’au mitan des années 70, tant avec des morceaux rythmés à la James Brown que des ballades à la Sam Cooke.

Pour écouter c’est .

Et pour regarder c’est en dessous…

h1

Light my Fire

19 mai 2010

(oui je sais c’est facile…)

Grâce à une corruption machiavélique à base de cravate menée auprès des Ménagères, j’ai été invité hier soir à la boutique S.T.Dupont, rue Montaigne (so chic, les vitrines de cette rue m’ont toujours amusé…).

Le genre de marque de luxe qui trotte dans l’inconscient, à travers le briquet de famille, un stylo reçu à la communion ou autre babiole du genre (pour moi un stylo reçu quand j’ai quitté ma première boîte et que je trimballe toujours avec moi…), mais sans l’ostentatoire de certains concurrents. Plutôt un signe statutaire discret mais qui impose.

Donc je ne boudais pas mon plaisir d’accompagner Manou La Ménagère en version « Soirée Blogueurs » (avec cravate…) pour découvrir la nouvelle opération de la marque.

S.T.Dupont est parti du constat que le nombre de briquets jetables utilisés chaque année (estimés à 8 milliards) n’était pas recyclable en l’état (le mélange plastique/métal rendant l’opération trop onéreuse). Par contre, le briquet rechargeable (la recharge en métal étant recyclable) était une alternative possible.

Alors certes, un briquet S.T. Dupont n’est pas forcément accessible, d’où l’idée de profiter de la nouvelle ligne Jet, à prix raisonnable (89 €) pour lancer une édition limitée en deux couleurs (noir, bleu) dont 10 € du prix de vente seront reversés à la Fondation de France qui utilisera ensuite ces fonds pour l’éducation des jeunes au recyclage. L’opération est accompagné d’un film que vous pourrez voir dans certains cinéma et en ligne très bientôt.

Bon certes, ça ne sauvera pas la planète, mais bon, à force d’accumuler les petits gestes on devrait bien finir par éviter de trop empirer les choses.

D’autre part, cela m’a aussi permis de redécouvrir une marque que j’avais perdu de vue depuis un moment et qui a su se renouveler et terme de design tout en conservant ses valeurs (sobriété simplicité, qualité). Donc si vous n’avez pas d’idée pour mon anniversaire, je peux vous faire quelques suggestions… 🙂

D’un autre côté, en remettant ma casquette de communicant, il est bon de voir que des marques de « vrai » luxe comme S.T. Dupont se lancent dans des voies de communication alternatives à la bonne vieille pub. C’est particulièrement valable je trouve pour des marques avec un affect fort et très ancré dans la mémoire.

Congrats à Blogbang et toute l’équipe

h1

Radio Fog

14 mai 2010

Une petite découverte, tout en douceur, pour ceux qui sont encore sous la couette ou ceux qui se retrouvent à bosser en ce vendredi de pont (actuellement dans la seconde catégorie, je passerais volontiers dans la première…).

Je ne suis pas un grand fan de folk et autre musique douce, trop souvent prétexte à entendre de voix geignarde et sans grand panache. Mais la dame Birdpaula a attiré mon oreille avec sa voix de velours et sa musique à l’avenant, idéales pour un réveil en douceur.

Birdpaula est une Américaine habitant Paris depuis quelques années, déja entendue sur quelques titres du groupe Nouvelle Vague et mère d’une mini-célébrité du monde electro (Jackson… non pas Michael, celui-là n’a pas de prénom…). Elle a même déjà eu quelque reconnaissance au début des années 80 avec un titre vaguement « successful » et quelques chefs d’œuvres cinématographiques en compagnie de Jean Lefebvre (no comment…).

Bref, le disque sort la semaine prochaine (ouais, je vous offre même une preview de la mort qui tue !).

On écoute sur Deezer

Et on regarde les quelques vidéos disponibles :

h1

Radio Fog

7 mai 2010

Encore un groupe bien ancré dans l’indie américain : Spoon.

Oui je sais cuiller c’est pas vraiment sex, drugs and rock’n’roll. Mais après tout il y a bien eu Sponge (éponge, mais pas le groupe de Bob), Fork (fourchette), Knife (couteau), Plate (assiette) et tout le reste de la vaissellerie…

Ce qui ne les empêche pas de proposer depuis 15 ans (c’est plus vraiment des petits jeunes) un rock indé de très bonne qualité, dynamique sans être assourdissant (et vous savez que je peux aussi aimer le bruit…), avec d’excellentes mélodies.

Bref idéal pour finir la semaine.

Si on veut écouter, c’est sur Spotify cette fois.

Et on regarde ci-dessous.