Archive for juin 2010

h1

Radio Fog

25 juin 2010

Bon rien trouvé de passionnant cette semaine à vous faire découvrir, donc on va faire un retour dans le passé, une petite trentaine d’année en arrière (ouch ! ça fait mal d’écrire ça…)

On va s’intéresser à l’un (si ce n’est l’autre) grand groupe de Liverpool après les Fab Four : Echo & The Bunnymen. Echo étant à l’origine le surnom donné à leur boîte à rythmes, remplacée plus tard par l’excellent batteur Pete de Freitas (dont l’amour des moteurs se révèlera fatal…).

Mené par la grande gueule de Ian McCulloch, le groupe a rencontré un large succès dans les années 80/début 90 en particulier en Angleterre et chez les étudiants américains, en proposant d’abord une new wave rèche mais mélodique sur ses trois permiers albums (mon préféré étant le second Heaven Up Here) pour ensuite basculer vers une pop plus « soyeuse » mais toujours de très très haute qualité à partir de leur chef d’œuvre « Ocean Rain ».

Pour les nostalgiques, ils sont toujours là sous une forme presque d’origine, même si l’étincelle à un peu disparu, ça reste bien supérieur à beaucoup de ces pseudo nouveaux groupes qui ne font que reproduire la musique d’il y a quelques décades…

Allez Deezer !

Publicités
h1

Je me pose une question…

23 juin 2010

Avez-vous remarqué dernièrement dans les publicités alimentaires comme tout ce qui se faisait bouillir, maintenant se fait revenir à la poêle… Avec moult matières grasses pour pas que ça accroche bien entendu (tu n’oublies pas le gros plan sur le beurre qui fond coco ! Ça fait gourmand…).

Tout y passe : riz, raviolis, gnocchis… Tout ça pour économiser quelques minutes ?

Et dans le même temps on subit les campagnes ‘diététiques’ pour les fruits, légumes et autres laitages divers… A savoir où se cache la vraie lutte contre le surpoids…

Ça sera a rapprocher aussi de la nouvelle mode des menus ‘cartons’, tout prêts, tout déséquilibrés (le pire que j’ai vu étant poulet patates sauce kebab…). Là encore, pas un gramme de légume à l’horizon…

Rappelez-moi… Nous ne sommes pas au pays de la gastronomie ?

Et vous ? Clients ou pas ?

h1

Radio Fog

18 juin 2010

Vous le savez maintenant, je ne suis pas fan du hip hop bling bling qui recycle péniblement une vague mesure de funk usée jusqu’à la corde. Par contre, quand la production est inventive, que le flow est élastique et rebondissant (un bon MC doit être capable de vous faire bouger a capella), là j’adhère.

Je vous propose donc Sage Francis (oui je sais le nom, pourquoi pas Joyeux Roger ou Stupide Régis…), un rappeur de la côte Est, qui a commencé il y a une dizaine d’années à proposer un hip hop « avec du contenu ». Diplôme en journalisme et communication, il s’intéresse peu aux gonz, guns et autre benz, mais plutôt à l’état du monde et des gens.

Alors hop on écoute

Sur Spotify

h1

Radio Fog

11 juin 2010

A l’occasion de la sortie du nouveau (et peut-être dernier) album de LCD Soundsystem, il était temps de faire une petite revue de ce groupe mono-membre (non rien de salace à quoi pensez-vous ???) dirigé par James Murphy, qui co-dirige également l’épatant label DFA.

LCD Soundsystem propose une musique qui fait bouger les arpions (en tout cas les miens) immanquablement, tout en ne cadrant pas trop avec les standards du genre, ou plutôt en les précédant de quelques mois… Et vous avez certainement déjà croisé leurs chansons au coin d’un pub ou d’un magasin mode trop hype de la mort qui tue…

Alors comme c’est vendredi, qu’il fait beau (on va dire ça hein, il y a forcément du soleil quelque part…), on va se trémousser tous ensemble !

LCD Soundsystem sur Deezer

h1

Radio Fog

4 juin 2010

Il y a du soleil, il fait chaud, c’est le bon moment pour un petit break reggae non ?

The Congos est un des groupes séminaux du reggae, ayant sorti sont premier (et presque seul) album en 1977, en même temps que les premiers enregistrements de Bob Marley. Fondé par Cedric Myton et Roydel Johnson,le groupe a trainé avec le foutraque Lee Scratch Perry (grand sorcier producteur jamaïcain).

Alors on se laisse aller, on accompagne de ce que l’on veut (je ne veux pas le savoir !) et on profite…

Sur Deezer