Archive for février 2011

h1

Radio Fog

25 février 2011

Radiohead. Cela semble évident non ?

Déjà parce que je suis ce groupe depuis ses tout débuts (à l’époque je lisais le Melody Maker toutes les semaines et ils en furent les hérauts), qu’ils font partie de mes all time favorites, que c’est un des rares groupes de rock actuelle à ne jamais rester sur place quitte à se transformer en laboratoire, parce qu’en plus de pousser la musique plus loin, ils cherchent aussi à changer les modèles, parce que même leurs vidéos sont différentes. Et enfin parce qu’ils savent rendre mélodiques et accessibles des choses qui ne le sont par forcément à première écoute. Et pour terminer, les garçons, en groupe ou à titre individuel, n’hésitent jamais à s’engager (plus que signer un chèque) pour les bonnes causes, et sans en faire tout un plat…

Et c’est aussi un des meilleurs concerts que j’ai vu.

Alors certes, ce n’est pas un groupe immédiat (personnellement il me faut une bonne demi-douzaine d’écoutes de leurs récents albums avant de succomber), ils empruntent à droite et à gauche (genre Autochre par exemple, mais TOUS les groupes le font), et ils ont plein d’autres défauts. mais OSEF non ?

Allez hop leur discographie chez Deezer (sauf les derniers malheureusement)

Et quelques clips, dont le dernier (appréciez la parfaite imitation de Beyonce…)

h1

Radio Fog

18 février 2011

Allez hop on embarque pour le Québec pour découvrir les Tricot Machine. Oui le nom je sais.

Donc Tricot Machine sont des gentils cousins d’Outre-Atlantique qui font une petite pop fraîche et pétillante, pleine d’accent du cru. Catherine et Matthieu ont démarré en 2004 et sorti leur premier album en 2007, suivi d’un second « La Prochaine Etape » qui vient seulement de travers l’océan.

Je vous laisse découvrir tout ça sur Deezer ou ci-dessous :

h1

Cecil B 2011 (ou Coppola et Besson gare à vous !)

14 février 2011

Les Twamis le savent, Twitter c’est formidable… Tellement que j’y ai même gagné une mini caméra Kodak Play Touch il y a quelques semaines (et par pur hasard promis!).

Bref, toujours est-il que l’équipe de Ketchum Digital m’a gentiment fait parvenir le colis par coursier et que j’ai pu montrer ça le soir à ma Princesse (10 ans) qui s’est jetée dessus. Elle allait enfin pouvoir tourner ses vidéos de petshop/schleisch/cheval (peu importe en fait…). Donc la voilà qui s’enferme des heures durant dans sa chambre dont le plancher est transformé pour l’occasion en haras (vous apprécierez la décoration récup’) pour tourner une visite en détail et en cinémascope.

A tel point que j’ai moi m^me à peine eu le temps de prendre la caméra en main, mais bon cela démontre bien la facilité d’utilisation de la petite bête…

Donc maintenant la demoiselle a sa propre chaîne YouTube, que je vous invite à visiter bien sûr. Et vous allez me regarder toutes ces vidéos en entier ! (nanmého !)

Et pour ceux qui voudraient se défiler, je vous en mets quelques unes ici même pour que vous puissiez admirer le sens du cadrage, le scénario trépidant, la bande son de folie, sans oublier la lumière digne des plus grands chefs op’ !!

h1

Radio Fog

11 février 2011

Démarrage en douceur ce vendredi, avec du funk/soul de très haute volée en la personne de Sly Johnson (à ne pas confondre avec Syl Johnson qui pratiquait le même genre de musique dans les années 70).

Contrairement à ce que son nom pourrait prêter à penser, le gars et 100% français et n’est pas totalement inconnu puisqu’il s’est illustré au sein des excellents Saïan Supa Crew, tout comme le nom moins excellent Féfé (dont j’ai déjà parlé ici). Mais à la différence de son collègue, Sly s’est reconverti dans un funk à très fortes influences seventies. Fermez les yeux et vous vous retrouvez à New York au Studio 54 avec la Buick Skylark garée devant la porte.

Une vraie voix soul (pas comme l’oncle qui saoule), une production haut de gamme…. Bref de quoi réjouir les cages à miel.

Forcément, c’est tout neuf donc encore peut de vidéos disponibles, mais je vous encourage à aller écouter ça ici.

h1

Radio Fog

4 février 2011

Allez on fait rock’n’roll sauvage ce matin avec The Bellrays, un groupe californien mené par la torride Lisa Kekaula.

Commencé comme un duo rythm’n’blues/jazz au début des 90’s, le groupe a largement durci son son avec l’arrivé d’un second guitariste. Après un premier jet sous format cassette (si, si souvenez-vous le petit rectangle en plastique) en 1993, leur véritable premier album sort en 1998 (pas des jeunots quoi…).

Je vous encourage à aller écouter leur dernier album/best of sur Deezer, ou  pour ceux qui en veulent plus sur Spotify.

Et sinon quelques vidéos (dont un live sur Canal Plus à ne pas manquer si vous avez une petite demi-heure…)