Archive for septembre 2011

h1

Radio Fog

30 septembre 2011

Mon cracking de la semaine est calme et contemplatif (comme quoi je n’écoute pas que de la musique de sauvage) avec une voix superbe.

Nika Roza Danilova (ah oui quand même), plus connue sous le nom de Zola Jesus (« parce que ce sont deux rebelles »… ah d’acooord), est originaire du Winsconsin (genre au milieu de rien quoi) et a été formé au lyrique depuis son plus jeune âge avant de jeter tout par dessus les moulins à l’adolescence.

Ce qui m’a arrêté est surtout la voix de Zola Jesus, accompagnée de claviers et boîtes à rythmes, qui arrive à être puissante sans tombe dans le grandiloquent, ou caressante sans tomber dans le pathos. Alors oui c’est plutôt calme, mais par cette chaleur on ne va pas trop s’exciter non plus…

La demoiselle vient de sortir son second album, donc pas trop de vidéos disponibles sur les derniers titres. Je vous conseille donc d’aller écouter ses deux opus ici ou de regarder les quelques vidéos ci-dessous.

Publicités
h1

Radio Fog

23 septembre 2011

Un petit vrac de la semaine avec mes dernières découvertes coup de coeur…

(Cliquez sur les noms pour écouter plus)

On commence par le rock des Screaming Females (en fait une fille et deux garçons)

Puis la douce saturation de Wooden Shjips

Et l’excellent grime/hip hop du britannique Wiley

Pour finir avec le reggae roots du blanc-bec australien Mista Savona et sa pléiade d’invités

h1

Radio Fog

16 septembre 2011

Bon, vous connaissez sûrement déjà The Killers… je ne reviendrai pas dessus (le rock de stade n’a jamais été trop mon truc).

Mais le fait est que leur batteur, Ronnie Vannucci, vient de créer son propre groupe dénommé Big Talk pour s’occuper pendant le repos forcé de son groupe principal depuis l’année dernière. Epaulé d’un guitariste ami, il développe une pop-rock à l’américaine très bien foutue que l’on s’imagine bien écouter sur une route toute droite au milieu du désert dans une décapotable qui fait du 25 l aux 100 km (on ne fera qu’imaginer hein…). Leur premier album vient de sortir, qui s’appelle fort à propos… Big Talk.

Bref petit coup de coeur à écouter ici ou regarder ci-dessous :

h1

Radio Fog

9 septembre 2011

Ça va être roots aujourd’hui avec le hillbilly/blues à l’ancienne matinée de punk des Left Lane Cruiser.

Duo guitare/batterie, originaire de Fort Wayne, Indiana (genre Vesoul chez nous quoi), ces deux godelureaux redneck plongent dans les racines de la musique américaine pour en ressortir avec un tord-boyau particulièrement digeste pour peu qu’on aime la musique avec de la barbe, des chemises à carreaxu et des clous qui dépassent…

Leur quatrième album, Junkyad Speed Ball, vient de sortir et c’était l’occasion de vous les présenter. Forcement, comme tout bon groupe indé, pas facile de trouver des vidéos de qualité sur le net (même leur myspace est à l’abandon…).

On peut écouter tous les disques ici.

h1

Sois une fille, sois futile…

7 septembre 2011

Vous n’avez pu échapper au petit spot de pub automobile suivant :

Alors oui, on peut se féliciter qu’un constructeur sorte ENFIN une communication spécifique pour les femmes.

Mais non…

Déjà, ils ne sont pas les premiers (il y en a eu d’autres, en particulier chez les coréens)

Ensuite, la mise en scène est une pâle copie du spot de la Banque Postale qui lui-même pompait McDo (qui avait pompé… ?)

Non, en fait, ce qui m’énerve le plus, c’est que le seul côté que les publicitaires ont vu dans ce spot chez la femme c’est sa futilité : coiffures, fringues, maquillage… Certes, c’est supposé illustrer les innombrables combinaisons de couleurs de la voiture (j’aimerais sérieusement savoir combien ils en vendent vraiment…) mais je pense que l’on pouvait illustrer ça de manière un peu cliché…

En contrepoint, j’aime beaucoup la pub Yves Rocher qui, si elle est loin d’être parfaite (danse classique toussa…), a au moins le mérite d’être un poil plus ancrée dans les nouvelles habitudes de vie. Et pourtant pour des cosmétiques, ils auraient largement pu s’enfoncer dans  le stéréotype…

Alors billet à troll ? 🙂

h1

Radio Fog

2 septembre 2011

Vous vous souvenez du « Grey Album » de Danger Mouse, qui mélangeait le Black Album de Jay-Z et le White Album des Beatles ? Et bien deux fous furieux ont réalisé un mariage encore plus improbable en mariant le post hardcore straight edge de Fugazi et le rap du Wu Tang Clan sous le nom de code de Wugazi.

Et autant je suis un grand fan des premiers (qui osaient imprimer sur leur pochette le prix maximum où sevaient de vendre leurs disques) autant je n’ai jamais été super convaincu par les seconds. Mais là je dois dire que je suis totalement bluffé et ça tourne en boucle depuis une semaine.

Vous pouvez l’écouter sur le player ci-dessous, et si ça vous plait, n’hésitez pas à aller le télécharger sur le site de Wugazi (c’est gratuit) ou directement ici ou ici.

Pour rappel, Fugazi c’est ça :

Et le Wu Tang Clan c’est ça :