Archive for janvier 2012

h1

Radio Fog

27 janvier 2012

Aujourd’hui on va fêter le retour d’un de mes groupes préférés de ces dernières années après un trop long hiatus, qui avait certes donné deux groupes intéressants (Mars Volta et Sparta) mais pas au niveau du combo d’origine.

At The Drive In vient d’El Paso au Texas, mais produit une musique bien éloignée des chansons de cow-boys avec un rock rêche, sauvage, pas toujours facile et qui sollicite l’auditeur. Et pourtant, ils arrivent à placer dans ce maelström de guitares quelques mélodies bien senties. Si vous aimez Fugazi, cela devrait vous plaire.

Formé au mitan des années 90, ils n’ont sorti que trois albums (et une « compilation » posthume) avant de se séparer au début des années 2000, les conflits d’ego au sein du groupe ayant eux raison d’eux. Mais je vous conseille de les écouter tous les trois tant ils sont denses et complexes.

Ah et vous noterez aussi quelques effets capillaires…

Pour l’audio c’est ici

h1

Radio Fog

20 janvier 2012

Allez hop en vitesse un petit vrac des dernières découvertes musicales…
Vous pouvez cliquer sur les noms pour écouter plus.

On commence avec les Québécois de Monogrenade et leur pop tout fraîche

On continue avec l’électro des Anglais (si ! si!) de Breton

Puis le punk à roulettes des Américains de Cerebral Ballzy

On se calme à nouveau avec les petits gars de Brooklyn, Milagres

Et on termine avec le hiphop bien phat des Jedi Mind Tricks

h1

Radio Fog

13 janvier 2012

Bon pas de nouveautés affolantes en ce début d’année, donc on va revenir sur un chanteur/guitariste que j’ai réécouté récemment à l’occasion de la sortie de son dernier album.

George Thorogood a commencé sa carrière de musicien en 1970 (ça ne nous rajeunit pas ma bonne dame) et a fondé son groupe The Destroyers quelques années plus tard dans le Delaware (pas vraiment l’état le plus rock des USA). C’est bien pour ça que le groupe déménage rapidement à Boston, plus mieux cotée niveau scène musicale.

Le père George fait partie de ces musiciens qui proposent peu ou prou la même chose, sans jamais vraiment se répéter (un peu comme AC/DC), en l’occurrence un blues très traditionnel mais boosté aux stéroïdes rock, avec un superbe son de guitare. Et cela fait maintenant plus de 30 ans qu’il promène sa demi-caisse sur les routes. Il faut dire également qu’il n’est pas trop manchot le garçon.

Vous avez certainement déjà entendu son « Bad To The Bone » qui a illustré de nombreux films (Carrie, Terminator…), alors si vous aimez le reste est au même niveau et peut s’écouter ici.

h1

Radio Fog

6 janvier 2012

Faute de nouveautés intéressantes on va repartir en arrière, aux premières heures du punk, mais en version australienne cette fois.

Si The Saints est le groupe le plus connu de l’époque en provenance du pays des kangourous, Radio Birdman l’a précédé de quelques mois dans sa formation et la mise en place d’un rock primal, près de l’os et speed. Si vous aimez les Stooges ou le MC5, cela devrait vous plaire.

Il est d’ailleurs amusant de noter les cheveux longs (pas des punk approved) du chanteur Rob Younger sur les vidéos d’époque (avec le son à l’avenant désolé…).

Comme tout groupe culte, son existence a été chaotique, avec une première vie éclair, des tentatives de reformations diverses. A noter cependant qu’ils ont officiellement repris vie au début de ce siècle et continuent à tourner avec une belle prestance.

Pour écouter c’est