Archive for juillet 2008

h1

Radio Fog

25 juillet 2008

Alors là, je vous ai trouvé un petit incunable des années 80… qui vaut autant pour la musique, que pour les coupes de cheveux ou les instruments du groupe…

Je suis sûr que ça rappelle quelque chose à certains d’entre vous…

À noter que deux de ces musiciens sont ensuite partis former Underworld, un des grands groupes électro des années 90…

Freur – Doot Doot

Publicités
h1

Radio Fog

18 juillet 2008

Que dire sur Radiohead, sinon qu’il est un de mes groupes actuels préférés, et l’un des groupes les plus intéressants du moment…

Et cette vidéo, tiré de leur dernier album In Rainbows, est superbe tout simplement (comme la plupart de leurs productions d’images…)

Radiohead – House of Cards

h1

Trop LoL la pub !!

16 juillet 2008

Découvert un joli bandeau internet pour l’opérateur télécom rouge…

J’avais déjà vu des fautes d’orthographe dans les textes, voire les titres, mais une si belle faute de frappe qui passe à travers le proofing, c’est très très fort !!! (ou alors c’est fait pour ????)

Et toujours dans la case humour, entendu ce matin dans un journal télévisé, une déclaration d’un délégué CGT qui s’oppose à une réorganisation du temps de travail voté par les autres syndicats et par 72% du personnel (je répète juste les chiffres…), ce qui du coup bloque l’entreprise et menace sa pérennité :
– « Nous sommes tous coupables…. euh… victimes… »

h1

Radio Fog

11 juillet 2008

Pour fêter l’été (enfin presque…), je vous emmène chez les auriverde, autrement dit au Brésil.

J’ai toujours eu un faible pour la musique brésilienne, qu’elle soit « AOC » (en particulier batucada et bossa nova – dont la légende attribue quand même l’invention à notre guyanais national Henri Salvador…) ou quand elle se mêle à d’autres musiques comme le rock (Lénine), l’electro (Bebel Gilberto). Même Sepultura en mettait dans son métal à la grande époque.

Et en plus le brésilien c’est quand même très sensuel comme langue 🙂

Aujourd’hui donc, Bonde Do Role, groupe mixte, qui fait une sorte d’electro/hip hop, bricolé avec trois bouts de ficelle mais qui tient bien la route et vous fait immanquablement remuer les pieds.

Bonde Do Role – Solta O Frango

Et pour ceux qui veulent découvrir plus avant, hop chez Deezer !

h1

De l’herbe pour du blé…

10 juillet 2008

L’affichage est un peu le parent pauvre des médias de communication, car on en est souvent réduit à mettre un gros visuel et un texte minimaliste…

Pourtant, on arrive à voir de temps en temps un vrai travail créatif, pas tant sur le contenu de l’annonce mais sur sa forme : personnes vivantes intégrées à l’affiche, relief, etc.

Nos amis anglais, jamais en retard du côté créa, viennent de faire très fort lors du tournoi de Wimbledon avec un dispositif étonnant où les photos sont « imprimées » sur de l’herbe elle même disposée sur un panneau pub.

Je trouve ça assez impressionnant, car outre l’originalité, le panneau vit en fonction des conditions météo.

Et qui plus est, c’est pour une banque (HSBC) !! A quand une créativité aussi débridée à la BNP ??

Via Influencia

h1

Radio Fog

4 juillet 2008

On revient au bon vieux rock’n’roll aujourd’hui avec Againt Me ! (le ! fait partie du nom), groupe de Floride fondé en 2001 (pas des oisillons tombés du nid…) et auteurs depuis de plusieurs albums.

Je vous laisse rocker en paix pour cette fin de semaine…

Against Me ! – Stop

h1

Julieeeennnnnn

3 juillet 2008

Bon je ne voulais pas te rendre jalou(se) cher lecteur, mais j’ai pu assister au petit concert parisien du sieur Julien Doré.

Le Café de la Danse était bondé et permettait ainsi de doubler le plaisir du concert d’une visite gratuite au sauna collectif avec une température intérieure largement au dessus des 30°C. La clientèle était étrangement peu typique de la TV réalité, s’orientant plutôt vers des vingtenaires et trentenaires, voire plus (hum hum…).

Une première partie offerte par Darko Fitzgerald, petit groupe normand, qui propose une sorte de bricolo-pop dans la veine de Eels en plus soft. Intéressant musicalement, mais un peu faible sur la voix qui n’apporte pas le petit plus nécessaire… Encore à travailler.

Puis le Julien arrive seul, avec un Casiotone dans la main pour démarrer le concert, bientôt rejoint par son groupe, dont le batteur en survêt’ nylon et Arman Meliès à la guitare… Une bonne heure de musique composé en grande partie de l’album plus quelques inédits dont une chanson supposée illustrer un prochain film de Judith Godrèche, une nouveauté avec le compositeur des Limites et surtout une superbe reprise de la Dolce Vita de Christophe, seul au ukulélé. Le tout entrecoupé de petites saynètes loufoques qui démontre que ce mec est un vrai performer et pas seulement un chanteur. Il ne devrait pas tarder à passer devant la caméra… A noter aussi plusieurs participation de Morgane, la chanteuse de Cocoon.

Bon, les travers de l’album sont encore là avec des tempi (et oui un tempo des tempi ! ) un peu trop lent même si ça fonctionne mieux sur scène. Et on sent qu’il s’éclate a fond sur les rythme plus soutenus… Néanmoins ça reste bien au dessus de gros de la production française actuelle. Pas étonnant que les chiffres de vente soient aussi bon (il frôle déjà les 50.000 exemplaires…).

Bref, pour vous faire une idée, allez fureter sur dailymotube. Vu le nombre de portables et appareils photos dans la salle, les extraits du concert doivent pulluler…