Archive for juillet 2007

h1

Salut les gens…

27 juillet 2007

Comme beaucoup, je vous abandonne pour quelques semaines de repos bien mérité (qui a rigolé au fond ???)

Mais je reste connecté (on est geek ou pas…) si vous voulez laisser des messages…

Bonnes vacances à ceux qui partent (avec ou sans lunettes de star [mode private joke on]) et bon courage à ceux qui restent. Vouspouvez toujours profiter des pique-nique de blogueurs. Tous les renseignements chez Eric et Mathilde.

h1

Ah Non !! – La pub qui endort

25 juillet 2007

Il y a quelques semaines, j’avais déjà fait remarquer mon incompréhension devant une pub Fiat… Et voilà que la marque dévoile un nouveau modèle qui est un de leurs plus réussis, et une des plus jolies voiture du marché automobile actuel.

Sans compter le monstrueux buzz qui a précédé le lancement, en grandes pompes, avec moult Vi-aille-pi et même une première avec un écran pub spécial sur Teufin. Et des stars qui se précipitent chèque en main pour rafler les premiers modèles. Bref, un paradis de marketeurs et de publicitaires.

On imagine alors que la campagne de communication qui va suivre va être originale, pétillante, moderne, bref à l’image du positionnement de la voiture…

Et on a… un verbiage soporifique, des images éculées (les images d’actus c’est vu et revu) avec encore une fois un produit à moitié camouflé par les effets… Quel dommage de gâcher un si beau produit par un film aussi gnan gnan.

Je ne l’ai même pas trouvé en français sur Dailymotion ou YouTube, c’est dire si ce spot passionne les foules !

Personnellement, ce spot m’endort avant la fin et vous ?

h1

Ah Non !!! – Nous c’est l’égoût

23 juillet 2007

Vous n’avez pas pu manquer la campagne de communication d’une petite chaîne de restauration du nom de McDonalds.

Sur un fond très psychédélique (à quand le burger peace and love ? le space cake muffin ? le sun-LSD ?) sont déclinés tous les supposés « points forts » de la marque : la facilité, la rapidité, les aires pour enfants, les prix et j’en passe…

Déjà ça sent le brainstorming de la mort et l’incunable SWOT pour déterminer les messages… Mais justement… tous les points exposés sont déjà directement liés à cette marque : tout le monde sait maintenant qu’on peut y aller en voiture, que ça ne coûte pas cher de mal bouffer, que c’est le royaume des enfants (qui n’a pas déjà amené son gosse à un anniversaire McDo ?)…

Bref, plutôt que de labourer le même sillon sans apporter de la valeur ajoutée, peut-être aurait-il été plus intéressant de s’intéresser aux faiblesses de la marque, histoire d’essayer de gagner quelques clients rétifs ?

Et c’est là qu’on s’aperçoit qu’une valeur ne figure pas dans la campagne actuelle (en tout cas dans les affiches que j’ai pu voir) : le goût. On vous explique que c’est facile, pas cher, ludique mais jamais que c’est bon ! Ça me parait pourtant un paramètre plutôt important dans le choix d’un restaurant, même pour un fast food. Certes, un concurrent s’est déjà positionné sur ce segment, mais il est toujours possible de communiquer sur la qualité des produits, sur la variété de la carte, sur la garantie fraîcheur, sur l’origine locale des aliments… Les possibilités sont multiples mais là rien… nada… À se demander s’ils vendent de la nourriture ?

h1

La pub sera mobile ou ne sera pas…

20 juillet 2007

On a vu ces derniers temps des chiffres déjà impressionnants sur le décollage effectif du la publicité en ligne, avec un doublement en 5 ans. Mais la prochaine phase des marketeurs et publicitaires va être d’investir directement votre téléphone portable grâce au développement de l’internet mobile. Et cela va être encore plus marquant dans les liens sponsorisés et autres actions sur les moteurs de recherche. Yahoo a déjà lancé son moteur spécifique pour téléphone et d’autres vont suivre de près.

Et l’adoption de ces nouvelles techniques va être d’autant plus rapide que le web-marketing « classique » aura défriché le terrain et montré des ROI particulièrement intéressants, en particulier sur les marchés de niche.

Je crois que le petit graphique ci-dessous de mes sempiternels amis de emarketer.com est suffisament éloquent…

emarketer-search-mobile.gif

Alors si vous cherchez un petit boulot pour faire de l’argent dans les prochaines années, vous savez où il faut aller…

h1

Reste un peu plus longtemps steuplé !

19 juillet 2007

Mesurer l’audience et donc la qualité (l’influence) d’un site web est un casse-tête depuis des années pour les sites eux-mêmes, pour les sociétés de mesure et pour les agences de webmarketing puisque la monétisation d’un site passe forcément par son impact sur les visiteurs.

Plusieurs évaluations sont couramment utilisées, du nombre de pages vues au nombre total de visiteurs en passant les les visiteurs uniques (et les visiteurs du soir ? non ? OK je sors…) et d’autres. Mais aucune de ces mesures ne semble refléter la réalité d’un site sur un internaute.

Le nombre de pages vues dépênd en grande partie de l’ergonomie du site. Le nombre total de visiteurs peut facilement s’arranger. Quant aux visiteurs uniques, là aussi cela n’est pas exempt de faiblesses…

Nielsen NetRatings a donc décidé de mesurer la durée de la visite par rapport à la quantité de pages vues. Et ils promettent ainsi un nouveau classement « révolutionnaire » puisque Google redescendrait dans les profondeurs du classement, la visite sur le moteur ne durant que très peu de temps. Pourquoi pas… mais en même temps, moi qui ai toujours un navigateur ouvert avec Google en home page sans pour autant l’utiliser, vais-je biaiser les statistiques avec une connexion de plusieurs heures sur la même page ? Combien de fois vous arrive-t-il d’arriver sur un site, d’y trouver l’info que vous cherchiez et de retourner dans une autre application en laissant Firefox ou autre ouvert ?

Bien évidemment cela va aider les sites de partages vidéos qui peuvent enfin trouver un modèle économique, ou les sites médias avec du contenu à lire, mais aussi les blogs : combien de temps avez-vous mis pour lire ce billet ? combien ça pourrait me rapporter ?

Ben non, ne partez pas tout de suite, faut bien que je paye mes vacances sous les tropiques…

h1

Marque vierge

18 juillet 2007

Le groupe Lagardère vient de se voir autorisé à échanger sa marque Europe 2 (TV et radio) contre la marque Virgin.

Ça peut sembler une bonne idée, l’image de marque Virgin étant étroitement liée à la musique et aux djeunz qui n’en veulent et qui aiment se secouer les cheveux et les fessiers. Même si la marque Europe 2 était bien installée. À la limte ça pourra permettre de faire un distingo plus clair entre Europe 1 et Europe 2.

Seul petit bémol : il y a interdiction d’utiliser la charte graphique originelle de Virgin. Dès lors, quel intérêt de changer de nom, le logo Virgin étant universellement connu, reproduit sur de multiples biens et services avec à chaque fois un positionnement proche, donc sur une population peu ou prou identique. Et chaque communication faisant gagner de la visibilité et de la notoriété globale au logo et à la marque…

Les consommateurs vont-ils relier ce nouveau Virgin aux autres Virgin (téléphonie, disques, distribution, cola etc.) ou bien se demander simplement pourquoi cette nouvelle radio a pris le même nom que le magasin de disque ?

Le temps le dira…

h1

JCVD Extreme…

17 juillet 2007

Trouvé chez Aziz

Quel philosophe ! C’est tellement profond que j’ai pas tout compris… Du coup je me le repasse en boucle…

PS : C’est aussi une bonne campagne virale. Le monsieur serait-il maître de l’auto-dérision ?

Edit : Aussi disponible chez l’ami XavZ (je fais grimper le classement technorati des copains moa !)…